Theological Education - Signposts

La voie anglicane: les balises pour un cheminement commun

Ce document ressort en partie d’un processus de quatre ans durant lequel se sont réunis des responsables d’églises, des théologiens et des éducateurs afin de discuter de l’enseignement de l’identité, de la vie, et de la pratique anglicanes. Ils ont clarifié les façons particulières qu’ont les anglicans de comprendre leur propre identité et leur mission dans le monde. Ces aspects, décrits comme « La voie anglicane », sont censés former la base de l’enseignement de l’anglicanisme à tous les niveaux éducatifs pour les laïques, le clergé et les évêques. Ce document ne présume pas définir formellement l’anglicanisme, mais plutôt donner des « balises » pour guider les anglicans dans le chemin de leur appropriation de l’identité et la discipline d’être chrétien. Ce périple est continuellement en cours parce que ce que signifie être anglican sera toujours influencé par le contexte et l’histoire. Historiquement différentes façons d’être anglican ont émergé, toutes présentes dans la riche diversité de l’anglicanisme actuel. Mais les anglicans ont aussi leurs points communs, et ceux-ci les tiennent en communion par des « liens d’affection ». Les balises identifiées ci-dessous sont offertes dans l’espoir qu’elles indiquent la voie vers une compréhension plus claire de l’identité et de la mission anglicanes, afin que tous les anglicans puissent être efficacement éduqués et équipés pour leur service à la mission de Dieu dans le monde.

La Voie anglicane est une expression particulière de la Voie chrétienne d'être l’Église de Jésus-Christ, une, sainte, catholique, et apostolique. Elle est formée par et enracinée dans les Saintes écritures, façonnée par son culte du Dieu vivant, ordonnée pour la communion, et dirigée par la fidélité à la mission de Dieu dans le monde. Dans des situations diverses de par le monde, la vie et l’apostolat des anglicans témoignent du Seigneur incarné, crucifié et ressuscité, dans le pouvoir du Saint-Esprit. Ensemble avec tous les chrétiens, les anglicans espèrent, prient, et œuvrent pour l’arrivée du règne de Dieu.

Formé par les Saintes écritures

1. Nous les anglicans discernons la voix du Dieu vivant dans les Saintes écritures, aidés par la tradition et la raison. Nous lisons la Bible ensemble, collectivement et individuellement, avec un sens du passé reconnaissant et critique, un engagement vigoureux avec le présent, et avec une espérance patiente pour l’avenir de Dieu.

2. Nous chérissons toute l’Écriture dans tous les aspects de nos vies, et nous apprécions les diverses instructions qu’elle nous donne afin de suivre fidèlement le Christ dans des contextes variés. Nous prions et chantons les Écritures dans la liturgie et l’hymnologie. Les lectionnaires nous font connaître la largeur de la Bible, et par la prédication nous interprétons et appliquons la plénitude des Écritures à notre vie commune dans le monde.

3. En acceptant leur autorité, nous écoutons les Écritures avec un cœur ouvert et un esprit attentif. Elles ont formé notre riche héritage : par exemple, les Symboles œcuméniques de l’Église primitive, le Livre de la prière commune, et les formulaires anglicans comme les Articles de religion, les catéchismes, et le Quadrilatère de Lambeth.

4. Dans notre proclamation et témoignage au Verbe incarné, nous tenons à cœur la tradition de l’analyse intellectuelle des Écritures, des premiers siècles jusqu’à nos jours. Nous voulons être une vraie communauté qui apprend en vivant notre foi, faisant confiance les uns aux autres pour la sagesse, la force, et l’espérance dans le chemin. Nous découvrons constamment que des situations nouvelles demandent des expressions nouvelles d’une foi et d’une vie spirituelle formées bibliquement.

Formés par le culte

5. Notre relation avec Dieu se nourrit de notre rencontre avec le Père, le Fils, et le Saint-Esprit par la Parole et les sacrements. Cette expérience enrichit et forme notre connaissance de Dieu et de notre communion les uns avec les autres.

6. Nous les anglicans offrons louange au Dieu Trine et Saint, exprimée dans le culte collectif qui combine l’ordre avec la liberté. Dans la pénitence et l’action de grâce, nous nous offrons au service de Dieu dans le monde.

7. Par nos liturgies et d’autres formes de culte, nous cherchons à intégrer les riches traditions du passé avec les cultures variées de nos communautés diverses.

8. En tant que personnes et communautés brisées et pécheresses, conscients de notre besoin de la miséricorde de Dieu, nous vivons par la grâce au moyen de la foi et nous nous efforçons continuellement d’offrir à Dieu des vies saintes. Pardonnés grâce au Christ et fortifiés par la Parole et les sacrements, nous sommes renvoyés au monde dans le pouvoir de l’Esprit.

Ordonnés pour la communion

9. Dans nos diocèses et provinces dirigés par les évêques et gouvernés par les synodes, nous nous réjouissons des vocations diverses de tous les baptisés. Comme les décrivent les rites d’ordination, les trois ministères de service des évêques, prêtres et diacres aident à affirmer, coordonner, et développer ces vocations comme discernées et exercées par  le peuple de Dieu tout entier.

10. En tant qu’anglicans du monde entier, nous apprécions nos relations les uns avec les autres. Nous considérons l’Archevêque de Cantorbéry comme un foyer d’unité, et nous nous rassemblons en communion avec le Siège de Cantorbéry. En plus, trois instruments formels de communion nous soutiennent : la Conférence de Lambeth, le Conseil consultatif anglican, et l’Assemblée des primats. L’Archevêque de Cantorbéry et ces trois instruments offrent une cohésion à l’anglicanisme mondial, et pourtant limitent la centralisation de l’autorité. Ils dépendent tous des liens d’affection pour un fonctionnement efficace.

11. Nous reconnaissons la contribution des agences de mission et autres entités internationales comme la l’Union des mères. Notre vie commune dans le Corps du Christ est aussi renforcée par les commissions, les groupes de travail, les réseaux de confrérie, les activités régionales, les instituts théologiques, et les liens diocésains.

Dirigés par la Mission de Dieu

12. Nous les anglicans sommes appelés à participer à la mission de Dieu dans le monde, en nous engageant à une évangélisation respectueuse, un service d’amour, et un témoignage prophétique. Ainsi dans nos contextes variés, nous témoignons de Jésus-Christ et nous le suivons, lui qui est le Sauveur crucifié et ressuscité. Nous célébrons la mission divine de réconciliation et de vie nouvelle grâce au témoignage et aux ministères créatifs, coûteux et fidèles d’hommes, de femmes et d’enfants, du passé et du présent, à travers toute notre Communion.

13. Néanmoins, nous les anglicans sommes très conscients que notre vie commune et notre engagement dans la mission de Dieu sont entachés de défauts et de faillites, tels que l’héritage colonial, les abus de pouvoirs intéressés et les privilèges, la dévaluation des contributions des laïques et des femmes, la distribution inéquitable de ressources, et l’aveuglement face à l’expérience des pauvres et des opprimés. En conséquence, nous nous efforçons de suivre le Seigneur avec une humilité renouvelée afin de pouvoir répandre librement et joyeusement la Bonne Nouvelle du salut en parole et en acte.

14. Confiants dans le Christ, nous nous joignons à toute personne de bonne volonté en travaillant pour la paix de Dieu, sa justice et son amour réconciliateur. Nous reconnaissons les défis énormes de la sécularisation, la pauvreté, l’avidité sans borne, la violence, la persécution des religions, la dégradation de l’environnement, et le SIDA. En réponse, nous engageons dans une critique prophétique des idéologies destructrices politiques et religieuses, et nous bâtissons sur un patrimoine de soutien au bien-être humain exprimé par l’éducation, les soins sanitaires et la réconciliation.

15. Dans nos relations et dialogues avec d’autres communautés de foi, nous combinons un témoignage à l’autorité de Jésus-Christ avec un désir pour la paix et le respect et la compréhension mutuels.

16. Nous autres anglicans, baptisés en Christ, nous partageons la mission de Dieu avec tous les chrétiens et nous sommes profondément engagés à construire des relations œcuméniques. Notre tradition catholique et réformée s’est montrée être un don que nous pouvons apporter à l’entreprise œcuménique. Nous investissons dans le dialogue avec les autres églises nous basant sur une confiance et un désir que toute la compagnie du peuple de Dieu puisse grandir dans la plénitude de l’unité à laquelle Dieu nous appelle tous, pour que le monde croie l’Evangile.

TEAC Anglican Way Consultation
Singapore, May 2007